Première sortie de cette année:

Monistrol sur Loire

18 et 19 avril

 Comme il y a deux ans je suis descendu rejoindre Michel et Marie Claude, Jacques et Danielle pour cette expo, déçu un peu la dernière fois mais bon, je ne suis pas un âne: lui ne trébuche jamais sur la même pierre.....

  Donc comme en 2007, il y avait 4 sites répartis sur environ 300 mètres: le gymnase en statique, derrière les voitures thermiques et électriques, à côté la MJC sur deux étages, un peu plus bas la salle des avions et montgolfières avec en face le stade en synthétique, 200 m plus bas la piscine (le bassin extérieur).

  Etant donné le cirque la dernière fois à la piscine j'avais demandé à faire l'expo en statique en salle et je me suis retrouvé dans le pigeonnier de la MJC (nous étions trois). Bien m'en a pris, c'était bien tranquille, en bonne compagnie, et nous avons vu beaucoup beaucoup de monde! En bas sur le bassin j'ai eu de mauvais échos: le foutoir dû aux énervés des manches, comme l'autre fois.

  A la piscine:

 

Sur le stade:

   

  Dans la grande salle un circuit de train énorme en surface, petite échelle mais que de détails!!!

         

       

  En bref, bon séjour à Monistrol, une soirée du samedi avec les avionneux: "Les Vanneaux", qui restera en mémoires. Merci les gars, merci les filles pour votre accueil,on s'est bien marrés!!!


Rumilly Haute Savoie

17 mai

 Organisation "les Minis Flots", un dimanche au bord de l'eau entre copains pique nique tiré du sac, sur le plan d'eau de Rumilly, petite ville située à une vingtaine de Kms d'Annecy. En général ce n'est pas triste, les provisions ne manquent pas!

 Il me tardait de revoir Christian Meyer, grand vaporiste au charbon pour voir sa nouveauté: une de ses anciennes chaloupes électrique modifiée écolo: un peu d'eau, quelques volts fournis par des panneaux photovoltaïques, une pile à hydrogène et hop, vogue la chaloupe! Impressionnant! Bravo Odu....Voir ce lien: http://www.odu50.com/Modellisme/MG2/MG2.html

           

           

  Voir d'autres photos sur le site des Miniflots: http://assoc.pagespro-orange.fr/LesMiniFlots/

  Une belle journée, du soleil: n'est-ce pas Mr le président? Non non Raymond, pas de sieste dans "la récup", malgré tout notre respect pour ton grand âge!


FESTI'VAPEUR

a Digoin Saône et Loire

27 et 28 juin

  Meilleur temps qu'il y a deux ans au bord du Canal Latéral à la Loire! L'organisation avait pris des précautions: le parc principal: grosses machines, tracteurs etc. était déplacé d'une centaine de mètres sur un endroit plus ferme, bonne idée car le vendredi soir après les orages c'était plutôt gras.

  Mais samedi temps agréable et chaud le dimanche. Nous étions seuls sous chapiteau au bord du canal avec une buvette, une locomobile entraînant une génératrice pour les frigos, l'Armada de chaloupes des amis de l'ABV amarrée au bord du chemin de halage sur lequel une petite locomotive faisait des allers-retours sur quelques longueurs de rails. On s'attendait à voir peu de monde, mais tout était prévu: pas des bus, mais un paquet de calèches, charrettes, remorques, tractées par soit des chevaux, des tracteurs, des locomobiles, même une voiture à vapeur, faisaient un circuit pour transporter les visiteurs entre nous et le gros de la fête. Quelle animation!

  Beaucoup de connaissances sur place donc autant de chances de discuter, alors le temps est passé vite. Le samedi en mettant en chauffe je me suis aperçu que le tuyau alimentant le manomètre était fissuré, grosse fuite... Peut être les vibrations des kilomètres faits en voiture, depuis 1997 que l'on voyage ensemble! Le dimanche matin j'ai trouvé de la brasure, coupé et pincé le tube, soudure (merci Jean Jacques) et c'était reparti, sans témoin de pression, mais le régulateur faisait son travail. J'ai donc pu naviguer à volonté.

  J'ai fait aussi de belles ballades en chaloupe "grandeur" (merci Pierre), et même faire un tour à bord avec ma radio et suivant avec le lechalas pour une virée, mais au bout d'un moment le paquet d'herbes enroulées autour de l'hélice a fait que je ne pouvais plus suivre et nous avons fait demi tour.

           

         

     

  Peut-être moins de matériel qu'en 2007 (voir journal 2007), je n'ai pas pu vérifier vu l'éloignement et les occupations, mais deux journées bien remplies et des souvenirs plein la tête.

  Pour d'autres images et son, voir ce lien: http://www.youtube.com/watch?v=Bx0Uf8B54Ag


Beaune sur Arzon

Haute Loire

19 juillet

 Comme il y a deux ans nous nous sommes retrouvés, Marie-Claude et Michel, Pierre et Gisèle, Alain et Alice et moi tout seul, pour animer quelque peu une fête annuelle au village de Beaune sur Arzon et son plan d'eau avec nos bateaux. Enchantés de l'accueil de la précédente, nous avions décidé de la faire tous les deux ans.

 Située dans le parc du Livradois-Forez, alt:930m, pays de la pomme de terre, charcuterie, tomme aux Artizons, 196 habitants l'hiver, cette petite commune est très dynamique, très accueillante, très aérée aussi. Le samedi soir de notre arrivée il ne faisait pas chaud, même froid, mais le repas sous abri, le bal musette et le feu d'artifice ont réchauffé tout le monde....

 Le Dimanche beau temps, un petit vent frais calmait l'ardeur du soleil, nous nous sommes bien amusés. Visiteurs de qualité, très intéressés, ah si nous avions été plus nombreux....

 Vidéos du dimanche:

 Le repas:                     

 Sauvetage sous-marin:

 

 Nos mécaniques:          

 

 Navigation:                   

 

  Finalement, un très bon week-end dans un autre monde où les gens, très curieux demandent d'abord par "s'il vous plaît", où les parents engueulent les enfants quand ils touchent avec les mains, bref, un monde comme "dans l'temps....". Merci à tous, rendez-vous dans deux ans!


Et les vacances alors?

 Et oui, il faut bien! Après deux semaines dans l'Hérault nous sommes passés par Carmaux pour une semaine chez l'ami Christian. Une semaine à visiter, il y a de belles choses par là, même sous la canicule.

 On commence par un petit tour à Albi et sa cathédrale, haute!

 

 Un endroit qui provoque des polémiques: Cap Découverte, une ancienne mine à découvert qui n'a jamais produit de charbon à l'époque où celui-ci est devenu moins cher ailleurs, et transformée en aire ludique (plage, ski nautique, ski alpin sur piste synthétique, luge, dévalkart, tyrolienne, vtt etc.).

 C'est vrai, beaucoup d'activités, mais les recettes ne suivent pas, l'investissement fut énorme dès le départ, ne serait-ce que les énormes engins qui ont creusé ce trou sont abandonnés en expo à mi pente.

 Puis, à mi-chemin de Carmaux et Toulouse, à Saint Lieux Lès Lavaur se trouve un circuit d'un train en voies de 50, une ballade de 45mn (7km) en wagons aérés (mieux avec ce temps!) géré par une association: "Le Chemin de Fer Touristique du Tarn  Http://www.cftt.org/ .

 Nous y sommes allés dans la semaine, mais la rame était tractée par un diesel.. Pour nous ça ne jouait pas: dingues de vapeur et faire un tour avec l'odeur du gaz oil non! Par contre le dimanche suivant ils sortaient la Decauville, nous avons fait quelques photos dans le dépôt, et le dimanche nous étions de nouveau là.

 Et à l'heure pour prendre le train, et devant si possible pour mieux sentir. Le pied! Le matériel est en très bon état, très propre, la loco refait le plein d'eau, recharge en charbon (parenthèse: il n'y a aucune fuite d'eau ou de vapeur), et au coup de sifflet du chef de gare, et du conducteur, le convoi démarre. Partis dans la campagne avec quelques coups de sifflet aux abords des chemins, nous passons sur un petit viaduc enjambant l'Agout, rivière qui passe à Castres entre autres puis le convoi s'arrête. C'est ici le premier arrêt comme en témoignent les taches d'huile sur le ballast, et la Cheffe du train fait descendre tout le monde pour raconter à l'ombre l'historique de ce circuit et de l'association. Pendant ce temps le chauffeur met de l'huile (allez petit, mets en!), avec Christian nous restons près d'eux.

 Puis re-départ, et quelques Km plus loin ça s'arrête encore, ensuite il n'y a plus de rails... La loco décroche puis prend un aiguillage pour venir se mettre à l'arrière des wagons, on accroche, et en avant pour le retour. Ça descend et la machine sent l'écurie, la cheminée crache le sifflet..siffle et bientôt nous arrivons en gare.

 Terminus, tout le monde descend, un groupe attend pour monter. Voilà,ballade sympa, c'est mieux que le métro, ça secoue un peu plus c'est tout.

 A une prochaine fois les cheminots du Tarn, vous faites un boulot super, mais c'est vrai, vous êtes tous bénévoles, alors vous n'en méritez que plus de félicitations.

 Vidéo:


Navigaix= Waterloo....

 L'an dernier, notre prestation terminée, nous avions convenu ensemble de ne pas revenir compte tenu du comportement de l'Office de Tourisme: manque de place pour exposer et difficultés pour naviguer (env. 1h par jour) le bassin appartenant au Capitaine Pic. Aucun dialogue avec eux, ni bonjour ni au revoir, nous avions vraiment la certitude d'être considérés comme "Saltimbanques".

 Ils ont pris les devants: aucun contact pour cette édition. Etant rentré de vacances un peu avant je suis allé faire un tour "pour voir" le vendredi après midi: le désert! J'ai eu beau parcourir toute l'expo, plus aucune association n'était présente, le Capitaine Pic était là et nous avons discuté un moment. Je m'ennuie qu'il me dit, avant j'avais au moins de la compagnie, cette année rien d'intéressant! En fait nos emplacements précédents étaient transformés en parkings, plus aucun abri de la taille de ce que nous avions, les plateaux repas n'existaient plus (évidemment, ils étaient attribués aux exposants bénévoles). par contre les allées de commerçants en toutes bricoles et produits pseudo régionaux étaient pleines! Les visiteurs ne viennent pas pour ça!

 Côté lac, c'était vide, le port aussi, j'ai pensé que les bateaux étaient sortis, eh bien non, un collègue qui est passé le dimanche a fait le compte: environ 30 canots, pas de voiliers anciens, pas de racers, aucune chaloupe vapeur. La honte, quand on pense aux milliers de spectateurs drainés par cette manifestation, bon, c'était la 13ème édition, on peut dire que ce n'est pas un bon chiffre, mais connaissant l'équipe dirigeante: fonctionnaires à la langue de bois, Navigaix a baissé les voiles...

       

       

Pas mal,non?


3 et 4 Octobre: AQUAVAP à Gémenos (13)

 Comme chaque année nous revoici en Provence pour la dernière de l'année (en fait il y en a deux, l'autre une semaine avant). Paul est stressé, cela empire chaque année, il a du mal à tout assurer avec ses membres locaux mais bon, cette fois encore on s'est débrouillés, vendredi il y avait un nouveau: Camille: très actif, et un Toulousain et un Annécien (les plus proches...de lui).

 Nous avons installé le parcours l'après-midi et le barnum le samedi matin, là il faut beaucoup de bras!

 Le temps est beau, l'eau, fraîche: le bassin se remplit les 14 engagés arrivent petit à petit. et bla bla bla, comme d'habitude, pour certains on ne s'est pas vu depuis 2008!. Comme toujours, personne n'a mis à l'eau que c'est déjà l'heure de l'anchoïade, tapenade et des sardines que nous avons préparées hier soir, ça va bien avec le rosé de Besse. Ensuite sandwichs et café, il faut juger les premiers navigateurs.

      

 Puis l'après-midi ce fut le défilé des candidats au parcours, jusqu'au soir, en rappelant que chaque engagé a droit de faire 3 parcours, cela passe du temps.

 Vidéo navigations samedi:

 Et vint l'heure de quitter l'endroit pour se préparer afin de se retrouver au restaurant. Paul nous avait parlé d'une surprise... Bon, le menu était un couscous, normal, la surprise était la danseuse (orientale je ne sais pas, courageuse c'est sûr) qui a animé et fait danser la salle toute la soirée.

 Puis il a bien fallu penser à partir, pour nous la journée commençait tôt...

         

     

 A 8h 1/2 nous étions sur place pour remettre un peu d'ordre dans les bouées, préparer nos tables en attendant le gros de la troupe.

 Puis Lechalas étant inscrit au concours il a bien fallu faire deux parcours en vitesse avant les furieux...

 Vidéo Lechalas navigation:                           Vidéo remorquage:

                                                       

 Et dans la foulée: une séance de remorquage avec la chaloupe en cours de construction (pour vérifier le poids, je n'ai pas de baignoire mais une douche...).

 Et quelques photos:    

 Et un petit tour de voiture à vapeur ensuite:

 Ensuite, comme la veille, apéro rosé, sardines-tapenade-anchoïade et le repas concocté comme tous les ans par Bernard (Ah si tu n'étais pas là...!): un ragoût de chevreau avec pommes de terre et morceaux de courge; hmmmm! Un régal, et le tout de production personnelle, je dois me répéter: une perle le Monsieur!

       

 Après ces agapes, arriva l'heure de la course d'endurance, juste le temps pour enlever et regrouper en paquets les bouées pour faire le triangle et mettre en chauffe, et c'est parti pour 1/2 heure. C'est toujours la pagaille.

       

   

 

 Le Vainqueur est Jean-Pierre avec Agathe: la chaloupe blanche qui navigue parfois avec un robinet de bidet sur l'avant du pont, cette fois non, il était moins lourd...

 Dans la foulée: remise des prix et remballage du matériel. Le vainqueur du concours: Alain, comme l'an dernier, de peu!

   

Comme d'habitude, chacun est reparti avec ses bouteilles de vin, son cadeau et diplôme.

Paul a oublié le laurier, tant pis, on l'aura l'an prochain, tout le monde est reparti avec le soleil, content de ces deux journées, une provision pour les mois d'hiver...

A l'année prochaine