Maman, les p'tits bateaux....

  Et oui, pourquoi ces "anciens" jouent-ils encore avec ces petits bateaux?

 Modéliste est une passion qui vous arrive on ne sait trop comment, pour avoir vu, pour avoir une dextérité manuelle non exprimée dans la vie de tous les jours? Je n'ai pas la réponse à la question, il est vrai que nous essayons bien, par un bon nombre d'expositions, de faire passer le message auprès des jeunes, notre spécialité est trop technique, demande des connaissances mécaniques, le travail du bois, des peintures, un peu d'électronique, bref, un acquis de plusieurs années.

   La sempiternelle question "combien ça coûte" n' a pour nous qu'une réponse: le temps investi. Le modèle présenté ci-avant m'a coûté le prix des matériaux, un investissement en machines d'occasion, de la recherche dans les déchetteries, mais aussi des milliers d'heures de travail!

  Certains clubs font de la formation bénévole de jeunes, le travail manuel est peut-être un don naturel, mais quel plaisir de voir un gamin de dix ans qui a passé ses mercredi après-midi pendant six mois à construire une péniche d'après un plan, souvent en bois de récupération, faire sa première mise à l'eau devant le public, il est radieux! Cette parenthèse est dédiée à un club local: Les Mini-Flots de La Balme de Sillingy, qui se sont investis dans cette voie.

    

   Pour ma part, ma première navigation hasardeuse eut lieu en août 1997 à Morillon (74) et le baptême à l'ancienne, organisé par les copains du club, en septembre suivant, à Samoëns. J'avais déjà passé plus de 3000 heures sur le nouveau-né!

   Fin septembre avait lieu à La Terrasse, près de Grenoble, un concours vapeur: "VAPOR'ALP". Plutôt que de faire des ronds dans l'eau, et me considérer comme le meilleur de mon bassin, pourquoi ne pas avoir un jugement de spécialistes, je les connaissais presque tous, je lisais toutes les revues spécialisées! J'ai téléphoné à Jany Coeur pour participer, je plongeais dans le bain.

        

      

   Je craignais un peu de rentrer dans un cercle fermé, au contraire, je suis tombé dans un groupe de passionnés de vapeur, d'anciens mécaniciens, les critiques étaient positives pour moi, j'ai reçu de bons conseils, je me suis fait des amis, de très bons amis, avec lesquels il fait bon se retrouver un week-end et refaire le monde de la vapeur.

 

Comprendre.jpg (64808 octets)  Henry2.jpg (78537 octets)  Gros-comme.jpg (79513 octets)  Aide.jpg (63063 octets)  Jaune.jpg (76123 octets)  

heureux.jpg (68190 octets)  Stand.jpg (80991 octets)  Stephie.jpg (68925 octets)  piscine.jpg (56975 octets)  cassecroute.jpg (59323 octets)  

   En juillet suivant, j'avais appliqué ce que j'avais appris, même un peu plus, mon bateau était près et je remportais le classement général de la réunion "VAPORAMA" organisée par le regretté Bernard RÉTIF, un pionnier dans ce domaine.