Comme je le dis souvent après plus de huit ans passés ensemble, des liens se sont créés entre ce bateau et moi, je ne courrais pas après la gloire en présentant ma création auprès de connaisseurs, ils ont apprécié, tant mieux, nous avons gagné beaucoup de concours, souvent plusieurs fois les mêmes, en faire la liste serait pénible pour le lecteur, et je ne vais pas afficher une page de résultats.

 Mais ces gains de trophées acquis depuis quatre ans ne sont pas un hasard, n'en déplaise à certains grincheux, ces résultats, je suis allé les chercher, j'ai toujours préparé mon bateau souvent quinze jours avant les rencontres pour qu'il soit fiable et compétitif, qui veut la fin, veut les moyens!

   Je collabore au projet que ces réunions deviennent "rencontres amicales" sans enjeux, avec toutefois des épreuves de beauté, maniabilité, performances, s'il n'y a pas comparaison, il n'y aura plus de motivation à maintenir vivante notre activité, elle ne se porte pas si bien.

              

   C'est pourquoi je continuerai à soigner mes constructions et mes mécaniques, chercher de nouvelles applications (je suis quand-même malgré tout à l'origine du réchauffage de gaz maîtrisé par régulateur, de la détection électronique de niveau qui fonctionne) j'en fais profiter ceux qui le souhaitent, je viens de remettre à neuf la machine pourrie d'un collègue pour qu'il puisse continuer à faire partie des gens qui naviguent et animent nos rencontres du "Cirque Vapeur".

Course2.jpg (77110 octets)  Course3.jpg (80961 octets)  La-course.jpg (61806 octets) 

   L'endurance à Vapor'alp 2001.