Cette chaudière est une oeuvre un peu perso, quoique, à distance, dans le Var, Paul Fonlupt, a eu pratiquement la même idée, à peu près en même temps. La conception est similaire à une double Scott à tubes de chauffe plus horizontaux et imbriqués entre eux. La circulation se fait par prise dans un corps et retour dans celui-ci, Paul a fait se croiser le système. Ces deux corps ont 50mm de Ø et 185mm de long, sont reliés entre des tubes hauts et bas, la sortie vapeur se faisant par un gros tube de surchauffe traversé de tubes verticaux de passage de gaz chauds. Un verre de niveau est installé au bout d'un corps (voyant de niveau de l'industrie) brasé sur le fond.

  Chaud-face.jpg (62187 octets)  Chaud-top.jpg (53141 octets)  Chaud-back.jpg (73056 octets)  niveau.jpg (61497 octets) 

  Il a fallu que je colle des bagues alu en bout des corps pour pouvoir les incliner dans l'étau et percer les trous des tubes de chauffe, fabriquer une cintreuse et des gabarits pour la brasure dont s'est chargé de faire Paul ( il me fallait plusieurs brûleurs pour la réaliser, et dans ma cave, une opération comme ça, je meurs).

  Ensuite, l'habillage. Pas facile! Avec de la tôle alu 1mm, j'ai fabriqué la face avant et arrière formées sur une plaque détourée aux formes exter moins 2mm, percé et fraisé les passages de corps, la porte, puis les panneaux inférieur, supérieur et latéraux ont été pliés avec des cales en acier, au maillet dans l'étau, une bonne partie de transpiration! Une autre aussi: la boîte collectrice des gaz brûlés sur le dessus. J'ai essayé d'emboutir, ça n'a pas marché, alors je l'ai taillée dans la masse. Que de copeaux pour ce couvercle d'épaisseur 1mm que l'on ne sait plus comment prendre quand approche la fin.

                   

  Ensuite, il y a eu la peinture, le calorifugeage, la fabrication d'un brûleur à trois rampes pompé sur la revue "Bateau Modèle".

Chaud-int.jpg (85016 octets)  chau-043.jpg (56384 octets)  chau-041.jpg (68655 octets)  chau-041.jpg (68655 octets)  chau-041.jpg (68655 octets) 

  Ce brûleur n'a pas fonctionné vraiment, problème de ventilation, j'ai donc imaginé un chauffage par plaques céramique, un gros boulot pour un résultat décevant: le mélange gazeux sous la céramique.

      

  Affaire à suivre.

 Et bien cela ne marche pas bien, l'enveloppe est trop exiguë, si j'en fabrique une plus grande elle ne rentrera plus dans la coque. Elle est donc mise de côté. Courant décembre 2007 j'ai donc commencé une chaudière verticale, et la Barge de l'Amiral sera donc transformée en chaloupe découverte. A ce jour de septembre 2008 j'ai quelques petits problèmes de brûleur mais je suis près du résultat. Quand elle sera performante à souhait je la ferai paraître sur une nouvelle page. A bientôt.