Ça ne s'est pas fait tout seul!

  Ma combine des avions trop beaux pour risquer de les casser en vol m'a contraint à regarder vers quelque chose de plus stable, plus mécanique aussi, puisque j'aime ça. Les locos vapeur m'avaient très impressionné, alors, pourquoi ne pas faire naviguer la vapeur?

  Le moteur, ou plutôt machine était commencé depuis longtemps, il a fallu apprendre la technique pour le terminer, fabriquer une chaudière et quelques accessoires, puis trouver une coque... C'est Hubert, le président du club de Samoëns qui m'a fait une présélection dans sa collection de "Chasse Marée".

  Le choix de ce bateau n'a pas été difficile, c'était le plus beau, fin et racé, restait la taille: dans la voiture je pouvais loger 1m50, donc il sera à l'échelle 1/12ème, 1m40, le poids je ne savais pas (20kgs quand même).

  Commencé en 1994, la première navigation eut lieu en 1997, il pesait déjà plus de 3000 heures, depuis, je ne compte plus, il a beaucoup navigué!


  L'avantage aussi avec ce bateau était qu'il serait facile d'avoir de la documentation, puisqu'il existe toujours et navigue aussi, dans la région Nantaise, il était donc facile de le photographier, j'ai fait le voyage,voici les photos de son état à l'époque.

phot-Lech-6.jpg (34654 octets)   phot-Lech1.jpg (49588 octets)   phot-Lech3.jpg (28654 octets)   phot-Lech-9.jpg (39324 octets)

 phot-Lech2.jpg (42034 octets)    phot-Lech-4.jpg (49492 octets)    phot-Lech-7.jpg (40892 octets)    phot-Lech-8.jpg (64510 octets) 

 phot-Lech-12.jpg (48944 octets)   phot-Lech-15.jpg (48330 octets)   phot-Lech-16.jpg (37525 octets)

phot-Lech-10.jpg (58657 octets)     phot-Lech-11.jpg (49055 octets)     phot-Lech-13.jpg (42680 octets)     phot-Lech-14.jpg (45609 octets) 


  La construction se trouve détaillée dans les pages suivantes ainsi que la mécanique.

  Quand le bateau fut terminé et mis au point (lapsus, car il y a toujours quelques pannes et ennuis), j'ai pris rendez-vous avec le pilote de l'association afin de pouvoir nous rencontrer, ça s'est passé en Juillet 1998 au port de plaisance de VANNES, Morbihan, à l'occasion d'une arrivée d'étape du "tour de France à la voile" il était bateau juge à l'arrivée.

  Léon, le pilote était fou, j'ai passé deux jours près du Lechalas, j'ai navigué près de lui dans le bassin, il a appelé le journal local pour un article et j'ai vu défiler des milliers de visiteurs, une expérience fantastique, vive la Bretagne!