L'article de référence étant paru sur le numéro 84 de la revue "Le CHASSE-MARÉE" je conseille aux intéressés la lecture de ce document très complet et d'une grande qualité. Je vais en rédiger un résumé. En 1912, les Ponts et Chaussées, forts de plus de 2500 personnes, décident de faire construire une nouvelle vedette: le LECHALAS pour remplacer la Marianne devenue trop petite.

   L'appel d'offres pouvait se résumer à: un bateau beau et racé (réservé aux tournées des ingénieurs sur la Loire entre Nantes et Saint Nazaire) fiable et économique, fonctionnant à vapeur. Ce sont les Chantiers Blasse et Fils qui furent retenus pour ce projet et pour la somme de 57185 francs de l'époque.

   Longueur: 16,78m, largeur: 3,88m, jauge 23 tonneaux, tirant d'eau: 1,53m, tirant d'air cheminée haute:4,69m. La construction luxueuse (teck, acajou, cuir, bronze, laiton, coque acier rivetée, chaudière Oriolle) fut terminée en 1913, date à laquelle le Lechalas fut mis à l'eau. Ce bateau d'estuaire permettait aux ingénieurs, grâce à un salon panoramique, dit "salon Présidentiel" de surveiller les divers travaux fluviaux, et notamment ceux du canal de la Martinière.

   Mais c'était aussi l'âme des Ponts et Chaussées puisque ce bateau permettait entre-autres de porter la paye des ouvriers sur les divers sites. Son équipage était composé de deux personnes: un pilote et un chauffeur-mécanicien, et occasionnellement un matelot.

   Les Ponts et Chaussées, en remerciement des travaux et des réalisations apportés sur la Loire par leur ingénieur en chef Médéric-Clément Lechalas lui ont dédié ce bateau luxueux et raffiné, construit à une seule unité au monde et qui vous attend à Nantes.

            

        

    Dans le port de Nantes, le Lechalas était surnommé le "Vapeur et Miror" ou bien encore "Le Haut de Forme" puisqu'il était également utilisé par des personnalités lors de visites de l'estuaire de la Loire. Ce fut le cas de Présidents de la République tels: Vincent auriol, René Coty et Charles de Gaulle venu à Nantes à l'occasion du lancement du"FRANCE" en 1961, ou encore des vedettes du show-biz telles Catherine Deneuve, Alain Delon, Alain Souchon.  

 

   Réformé en 1967, le bateau est désarmé et vendu aux enchères par le service des Domaines pour la somme de 2500F. ( la machine à vapeur est cédée au musée des Salorges et est restée en parfait état).

   En 1985, Pierre Gaultier rachète le bateau déclaré épave et fonde l' ABPN ( l'Association de Bateaux du Port de Nantes) pour la sauvegarde du patrimoine maritime et fluvial du pays nantais.

   En 1987, ce bateau, malgré sa désignation d'épave est classé Monument Historique et obtient les premières subventions en 1990. La dernière tranche de travaux vient de se terminer, et aujourd'hui il est dans son "jus d'origine", même s'il manque encore la machine à vapeur que l'ABPN ne désespère pas de réinstaller un jour à la place du moteur Diesel.

   Barré par Léon le Tourneur du Val, il participe à de nombreux rassemblements et régates sur l'Erdre et la côte Atlantique de La Rochelle à Brest.


  Reçues récemment un lot de photos du Lechalas participant comme "bateau-juge" aux régates de NOIRMOUTIER:

   Lech-arriv-regates.jpg (44059 octets) Lech-arr.jpg (48685 octets) Lech-arr-trib.jpg (54298 octets) Lech-trib.jpg (67650 octets)

 


     

 ABPN, Mr Didier CHARLES 

Ponton du Lechalas, 

Face 12, quai de Versailles      44000 NANTES

Tél: 02.40.83.02.79 

Fax: 02.40.83.19.27