Une nouvelle combine:

Une Auto à Vapeur

 

 Une idée du copain Paul: un membre du club qui habite les Etats-unis lui envoie les copies d'un article sur la fabrication d'un jouet ancien, une toute petite voiture à propulsion vapeur avec chauffage alcool. Ce serait marrant pour les petits enfants. Toutes les dimensions en pouce (c'est pratique), il a fallu redessiner tout ça, on s'y est mis à deux avec Baptiste Machat, le fils d'un autre membre du club. Ses résultats ont donné fidèlement à l'original ceci:

Pour moi, qui voulais essayer d'installer une réception radio à l'intérieur, il me fallait plus de place à l'arrière, j'ai donc opté pour un pick-up, ça rallonge pas mal, mais il y a déjà tout le poids à l'avant, le résultat est celui-ci:  


J'ai donc fait mes dessins en convertissant en millimètres et en arrondissant pour avoir des cotes standard, surtout dans les diamètres (alésoirs et tarauds).

La première chose à faire était la "caisse" en tôle d'acier 5/10èmes, j'ai commencé à souder les éléments, mais tout se tordait, ça commençait mal! J'ai donc eu recours au rivetage sur de l'étiré laiton ou maillechort 3x3 dans les angles (petits rivets de Ø1,4 servant à fixer des étiquettes sur les machines), et là, ça s'est mieux passé.

La machine est un oscillant double effet de 1cm3, le vilebrequin est l'arbre arrière, un inverseur permettra l'inversion, et la chaudière, chauffée à l'alcool, est ovale, très rigolo à faire! J'ai dû faire des formes au plateau circulaire pour réaliser des outillages pour: faire les fonds, faire une forme inter en buis pour rouler l'enveloppe en laiton 5/10èmes rivetée au dessous, puis rajouter trois tubes de chauffe en cuivre.        .

Coté chauffe à l'alcool, même en faisant trois brûleurs de plus en plus hauts, le résultat était pitoyable: 4-5 minutes de chauffe, de quoi vaporiser 5cc d'eau. Il a fallu passer au gaz en fabricant une rampe:     , ça m'a pris plus de place à l'arrière because le réservoir de gaz qui n'était pas prévu.

Il fallait aussi à cette auto un système de direction à peu près potable monté avec fusée et pivot, et puis des jantes et pneus car rien n'existait dans les dimensions qu'il me fallait. Les premiers pneus n'ont pas tenu, la mousse caoutchouc que j'avais patiemment usiné sur le tour avec une meule n'a pas résisté à la chaleur du brûleur transmise aux jantes par la traverse avant. J'en ai refait de nouveaux en mousse plus dure.

       

         

J'ai installé deux servos dans la place restante à l'arrière afin de bloquer les fonctions direction et gaz afin de procéder aux premiers essais en "vol circulaire" car je sais que le reste (récepteur et accus), il faudra les loger dans un coffre ou une remorque. Ces premiers pas se sont faits à NavigAix au grand plaisir des enfants, j'ai pu procéder aux réglages de niveau d'eau et de gaz suivant les consommations. Avec 50cc d'eau, pas loin des viroles, après la mise en pression, elle tourne 5-6 minutes à bonne allure.

         

Après ces petits tours en rond sur sol humide, j'ai remarqué que la roue motrice patinait, donc le reste de l'équipement radio n'ira pas dans une remorque, mais dans un coffre pour alourdir l'arrière.

Donc fabrication de ce coffre en noyer, et démontage de l'ensemble de l'auto pour la peinture.

         

Pour éviter les projections de poussières et graviers sur le moteur j'ai ensuite rajouté des gardes boue en alu taillés dans la masse.

     

Voilà, elle était prête pour Noël et amuser les enfants. C'est vrai que malgré son allure de pickup, elle ne roule pas partout (pas de suspension et une seule roue motrice), mais sur le bitume c'est un régal, ça me donne envie d'en refaire une: par exemple une Stanley des années 1900, j'ai trouvé un peu de documentation, pas les plans du chassis, je ne sais pas s'ils existent, à ce sujet je lance un appel.

Vidéo: